Clinique
Monticelli-Vélodrome

Un nouveau plateau de rééducation d’exception à Marseille avec vue sur l'OM (enfin presque)

Article le

La Clinique Monticelli-Vélodrome, inaugurée en 2016, continue d’élargir son offre de soins. Au 5ème étage de l’établissement, elle accueille désormais un plateau destiné à la rééducation de l’appareil locomoteur parmi les plus modernes et complets de la région.

Un nouveau plateau de rééducation d’exception à Marseille avec vue sur l'OM (enfin presque)

L’espoir était permis... mais non, ce n’est pas parce que l’unité d’hospitalisation de jour de rééducation se trouve au 5e étage de la clinique que vous pourrez bénéficier d’une vue imprenable sur les matchs de l’Olympique de Marseille. En revanche, en vous adressant à cette toute nouvelle unité, vous aurez accès à ce qui se fait de meilleur en termes d’activité de rééducation, rachis, traumatologique et orthopédique.

La mission d’une activité de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) a pour objet de prévenir ou de réduire les conséquences fonctionnelles, physiques, cognitives, psychologiques ou sociales des déficiences et des limitations de capacité des patients et de promouvoir leur réadaptation et leur réinsertion. “A l’hôpital de jour de rééducation Provence Vélodrome, la spécificité, c’est que nous avons essayé de développer trois spécialités relatives aux affections de l’appareil locomoteur : le membre supérieur, le rachis, et enfin, tout ce qui relève de l’affection locomotrice post-traumatique explique Loïc Bancilhon, directeur.

Et à ces fins, c’est tout un plateau de 600 m2, à deux pas du stade Vélodrome, qui accueille les patients. Un plateau avec à son sommet un espace entièrement dédié à la balnéothérapie. “Nous avons la chance de posséder un vrai bassin, une piscine médicale totalement adaptable, dans laquelle nous pouvons faire beaucoup avec les patients. Même s’y détendre, faire du vélo et des exercices en musique... C’est réellement un bassin multifonctions,” déclare Loïc Bancilhon. Un espace géré non seulement par des kinésithérapeutes, mais également par un éducateur sportif, qui accompagne les patients dans l’eau. Un degré de prise en charge optimal, avec en prime une vue sur Marseille, sur la mer…

 

Des équipements d’exception

La visite se poursuit sur le plateau technique où, en plus d’accueillir les dispositifs physiothérapie, les tables de massage, et plus d’une vingtaine d’équipement de rééducation : 3 dispositifs exceptionnels attendent les patients :

  • Une plateforme stabilométrique avec retour de force. “C’est une machine qui, une fois paramétrée par le rééducateur, permet de travailler énormément de choses : c’est à la fois un outil de rééducation, mais aussi un dispositif de prévention des blessures et de renforcement musculaire. Un logiciel permet au kinésithérapeute d’établir un programme personnalisé au patient, se focalisant ainsi sur la zone à travailler”, précise le directeur général.

 

  • Un tapis de marche en apesanteur. “Nous sommes particulièrement fiers de l’avoir ici, sur le site du Vélodrome, déclare le Dr Nicolas BACCHETTA, médecin spécialiste en médecine physique. Le principe ? Vous venez de subir une intervention chirurgicale et vous êtes en cours de cicatrisation. Conséquence : la piscine n’est pas autorisée dans un premier temps. En attendant d’atteindre ce dernier stade de la rééducation, le tapis permet de commencer la rééducation et de limiter la douleur. L’astuce ? Le poids du patient va être réduit, pour être en apesanteur un peu comme sur la Lune.. Un appareil qui bénéficie d’un dispositif de feed-back qui n’existe pas sur les tapis de générations précédentes. Une installation inédite en France”, se félicite Loïc Bancilhon.

 

  • Un dispositif d’isocinétisme. Cet outil permet au patient de bilanter sa performance sur une articulation, ou un membre. Ainsi, le médecin spécialiste ou le kinésithérapeute de l’hôpital de jour sera capable à la simple lecture de la courbe de diagnostiquer un problème et de proposer la solution la plus adaptée au patient. Cette technologie est très prisée des sportifs, qui peuvent, d’une façon très précise, quantifier leurs performances, et ainsi planifier avec l’équipe de rééducation une prise en charge toujours mieux adaptée. Une prise en charge proposée autant en évaluation qu’en rééducation, car la machine, en mode préprogrammé, amène le patient à atteindre son meilleur niveau dans le respect des contraintes définies par l’équipe de rééducation. D’ailleurs, l’équipe de l’unité d’hospitalisation de jour est particulièrement formée à la prise en charge de l’évaluation de la rééducation de l’épaule.

 

 

Aujourd’hui, l’unité accueille environ 30 patients, et projette d’en accueillir 50 dès le début de l’année 2019, grâce à son équipe composée d’une dizaine de professionnels (ergothérapeute, kinésithérapeutes, éducateur sportif, psychologue et infirmier) coordonnés par Nicolas Bacchetta, médecin spécialiste en médecine physique et réadaptation.

 

Pour plus d’informations :

HDJ de rééducation Provence Vélodrome (site de la Monticelli Vélodrome)

10 allée Marcel Leclerc, 13008 Marseille.

Pour joindre le standard : 04 28 63 83 00

Article précédent

Fermeture pour travaux

La Clinique Monticelli Vélodrome est fermée pour travaux du 28 juillet au 19 août inclus.