Clinique
Monticelli-Vélodrome

La charte de l'enfant hospitalisé

En France, la loi définit un certain nombre de droits fondamentaux pour les personnes malades présentées dans la charte de l’enfant hospitalisé. Les équipes de la Clinique Monticelli-Vélodrome veillent à leur constante application au sein de l'établissement.

La charte de l'enfant hospitalisé

L’admission dans l’établissement

L’admission à la clinique Monticelli-Vélodrome d’un enfant ne doit être réalisée que si les soins nécessités par sa maladie ne peuvent être prodigués à la maison, en consultation externe ou en hôpital de jour. Un enfant hospitalisé a le droit d’avoir ses parents auprès de lui jour et nuit, quel que soit son âge ou son état. Les parents sont encouragés à rester auprès de leur enfant .

Le droit à l’information

L’enfant a le droit de recevoir une information sur la maladie et les soins, adaptée à leur âge et leur compréhension, afin de participer aux décisions les concernant, tout en essayant de réduire au minimum les agressions physiques ou émotionnelles et la douleur. Les enfants et les parents ont le droit d’être informés pour participer à toutes les décisions concernant la santé et les soins. Aussi, les parents seront informés des règles de vie et les modalités de fonctionnement propres au service.

Le respect dû à la personne hospitalisée

La clinique doit fournir aux enfants un environnement correspondant à leurs besoins physiques, affectifs et éducatifs, tant que le plan de l’équipement que du personnel et de la sécurité. L’intimité de chaque enfant doit être respectée. Il doit être traité avec tact et compréhension en toute circonstance.

Accès à des soins de qualité

Les établissements de santé garantissent la qualité de votre accueil, de vos traitements et de vos soins. L’équipe soignante doit répondre aux besoins psychologiques et émotionnels des enfants et de leur famille. Aussi, elle doit être organisée de façon à assurer une continuité dans les soins donnés à chaque enfant.

 

En savoir plus

Consultez le document de la charte de l'enfant hospitalisé.